X

X

DAKH DAUGHTERS BAND

Avec Vlad TROITSKYI, les DAKH DAUGHTERS ont mis en scène un cabaret apocalyptique où s’entrechoquent dans un spectacle polyphonique surpuissant des textes de Iosip BRODSKI, Charles BUKOWSKI, William SHAKESPEARE, Taras CHEVTCHENKO, Alexandre VEDENSKY… et les chants et récits immémoriaux que la compagnie a collectés dans les villages reculés des Carpates. Les DAKH DAUGHTERS expriment avec puissance et humanité le besoin de liberté des citoyen/nes d’un monde en mutations où le devoir de révolte fédère actes et pensée et s’oppose à l’amertume de la résignation.

Un étonnant voyage fait de frissons, de beauté et de colère dans un concert punk construit comme un poème. Musicalement, le groupe se permet toutes les fantaisies. Comme mélanger du rap chanté en français avec des mélodies traditionnelles ukrainiennes et des rythmes orientaux à la darbouka. Les changements de rythmes et d’ambiances s’enchaînent à une vitesse inhabituelle. La dissonance n’est pas du tout tabou. D’ailleurs, chez les DAKH DAUGHTERS, rien n’est tabou, rien n’est sacré. Tout est permis. Il y a quelque chose d’extrêmement fragile chez elles et leur apparente fragilité est une force terrible. Si la troupe revendique son attachement aux cultures européennes, on ressent pourtant une forte filiation avec les récents mouvements artistiques et subversifs de l’Est. Tous ont en commun une volonté de sublimer l’art par la politique – à moins que ce ne soit l’inverse.

Album IF en libre écoute sur soundcloud.

PRESSE

« Rien de plus dangereux et subversif qu’un clown en colère. Les filles du DAKH l’ont bien compris. Derrière la fantaisie du maquillage de clown et l’ambiance cabaret, on découvre très vite une démarche artistique très construite… Le dialogue entre les images, le spectacle et le public libère une folle et surprenante énergie faîte d’espoir, de folie et de poésie. »
rue89_logo

« Les DAKH DAUGHTERS, filles de CHEVTCHENKO et des SEX PISTOLS (…) sont des combattantes qui l’ouvrent pour gueuler des histoires sombres d’amour, de solitude, de pauvreté, de guerres.
Le hic de ce concert qui en jette : filer une irrésistible envie de chanter à tue-tête avec le band et de danser à fond. »
lemonde2_logo

« La plus extraordinaire bande de musiciens que j’ai rencontrés cette année était les groupes qui chantaient sur les barricades pendant la Révolution ukrainienne sur la Place Maidan. Les premières d’entre eux sont les DAKH DAUGHTERS qui ont créé un spectacle explosif qu’elles qualifient de « freak cabaret ». »
theartsdesk_web

« Les Ukrainiennes présentent une rafale de chants sous influences multiples dans un spectacle féroce et frénétique. Les DAKH DAUGHTERS déploient une énergie ardente et féroce, délivrant leurs effets avec un bonheur évident. Ce qui émane de ce cabaret noir, c’est une rage de l’expression affranchie de toute censure et de tous tabous. Une rage qui est aussi une joie. »
logo-liberation-311x113

 

CRÉDITS

Création collective & interprétation de
Nina GARENETSKA, Nataliya HALANEVYCH, Tanya HAWRYLYUK, Ruslana KHAZIPOVA,
Solomiia MELNYK, Anna NIKITINA, ZO
Mise en scène : Vlad TROITSKYI
                                                                                                            

Production : Dakh Theatre – DdD (www.dddames.eu)
en collaboration avec Blue Line Productions